Categories
PUBLICATIONS

Combat du leadership féminin au Burkina Faso

Une nouvelle publication collective de l’équipe du LACET vient de sortir. Il s’agit de l’ouvrage « Femmes de devant! » : Combat du leadership féminin au Burkina Faso (2021) par S. Hagberg, L.O. Kibora, B. Koné, A. Konkobo, E. Zongo, S. Barry, Y. Cissao et P. Kaboré, Uppsala Papers in Africa Studies 6. Comme d’habitude, l’ouvrage est publié en versions digitale et imprimée. Les connaissances et les savoirs doivent être libres and accessibles à tout le monde!

Cette étude décrit et analyse les contextes, structures et circons­tances qui conditionnent la participation des filles et des femmes dans l’espace public, dans les sphères de prise de décision et dans des rôles de leadership au sein des arènes locales au Burkina Faso. Malgré des décennies de campagnes d’information et de sensibilisation menées, de mesures engagées et de décisions prises, l’égalité du genre en ce qui concerne le leadership sociopolitique et la participation po­litique demeure faible, tandis que les femmes comme mobilisatrices sociales et politiques sont mises en avant. Une équipe des anthropologues a conduit des recherches de terrain sur le leadership féminin dans 14 communes burkinabè. Le thème central est le combat des femmes leaders. Il s’agit de ces « femmes de devant » qui ne se laissent pas faire et qui luttent pour construire un leadership féminin qui peut définitivement changer la donne pour permettre à ce que les femmes puissent percer en politique. Au quotidien, les femmes de devant mènent le combat sur plusieurs fronts : politique, institutionnel, ménager, associatif, financier, social, éducatif, psychologique, culturel, etc.

L’étude est accessible en ligne ici
Acheter les versions imprimées d’Uppsala Papers in Africa Studies ici

Categories
EVENEMENTS

Webinaire: Dynamiques ouest-africaines

Le Forum for Africa Studies et l’Association des Études Mandé organisent conjointement un webinaire jeudi le 28 janvier 2021, 14.00-18.00 heures suédoises (ou 13.00-17.00 TU), intitulé Dynamiques ouest-africaines. Zoom : https://uu-se.zoom.us/j/64816428128

Le webinaire aura deux tables-rondes avec traduction simultanée. La première porte sur Prospects for Peace, Democracy and Gender Equality? Collaborative Research, Grounded Policy, and Citizen Mobilization. La deuxième porte sur African Studies in the Global Village? Transdisciplinarity and the Decolonization of Methodologies and Epistemologies. Le webinaire est présidé par Prof. Sten Hagberg; plusieurs autres membres du LACET en feront également partie. Voici l’invitation et le programme détaillé.

Categories
EVENEMENTS

Vérité et Justice

Le 13 décembre 2020 – 22 ans jour par jour depuis le Drame de Sapouy dans lequel le journalist Norbert Zongo et ses trois compagnons d’infortune soient assassinés. Devoir de mémoire. Vérité et Justice.

A plusieurs reprises, des membres du LACET se sont manifestés pour que justice soit faite à Norbert Zongo et ses compagnons d’infortune ainsi que tous les autres victimes des crimes de sang sous le régime de Blaise Compaoré. Vérité et justice, c’est la base de notre anthropologie engagée.

Voici quelques publications des membres du LACET sur l’affaire Zongo et la lutte contre l’impunité: Enough is Enough (2002) et Comprendre sans légitimer (2007) par Sten Hagberg. Aussi les travaux collectifs tels que Au coeur de la révolution burkinabè (2015) et Transformations socio-politiques burkinabè de 2014 à 2016 (2017; en anglais ‘Nothing will be as before’, 2018). Ecoutez aussi Au clair de la lune, mon ami Zongo, de Alpha Blondy.

Categories
EVENEMENTS

Réunion du LACET à Bobo-Dioulasso

Un attroupement des 11 LACETiens! Première ligne: Amado Kaboré, Ludovic Kibora, Patrice Toé et Sten Hagberg; Deuxième ligne: Bintou Koné, Siaka Gnessi, Yacouba Cissao, Eulalie Zongo et Adjara Konkobo.

Le lendemain de la conférence-débat s’est tenue une réunion d’échange et de discussion par les LACETiens sur place. C’est le professeur Patrice Toé, vice-président de l’Université Nazi Boni qui a accueilli l’équipe dans le Laboratoire d’études rurales sur l’environnement et le développement économique et social (LERE/DES). Cette réunion avait pour but d’échanger sur la vie du labo.

Categories
EVENEMENTS

Une soixantaine des personnes à la conférence-débat

La conférence-débat organisée par l’équipe du LACET mardi le 10 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso a suscité beacuoup d’intérêt dans la vlle de Sya. Sten Hagberg et Ludovic Kibora ont présenté l’ouvrage Sécurité par le bas: Perceptions et perspectives citoyennes des défis de sécurité au Burkina Faso, suivi d’un débat dans lequel tous les membres de l’équipe sont intervenus.

Categories
EVENEMENTS

Conférence-Débat autour de l’ouvrage Sécurité par le bas

Mardi le 10 novembre 2020, l’équipe de recherche qui a travaillé sur la Sécurité par le bas au Burkina Faso anime une conférence-débat à Bobo-Dioulasso. Entrée libre. BIENVENUE! Plus d’information ici

Categories
EVENEMENTS

Université Nazi Boni : Le premier socio-anthropologue défend sa thèse de doctorat unique

Mardi le 20 octobre 2020, c’est la date de la première soutenance en doctorat en socio-anthropologie à l’université Nazi BONI de Bobo-Dioulasso. Le directeur de thèse et également l’infatigable travailleur pour l’anthropologie bobolaise, est membre du LACET: le professeur Patrice Toé.

Le nouveau docteur se nomme Nourou Barry et sa thèse est intitulée « Représentations et logiques sociales des acteurs locaux dans le cadre du projet Target Malaria à Bana au Burkina Faso ». Bravo au nouveau docteur. Et bravo à Patrice. Dans le jury on retrouve également notre collègue LACETien Coordinateur Burkina Faso, le prof. Ludovic Kibora. Plus d’info dans un article du lefaso.net ici.

Categories
NOUVELLES

Des membres du LACET promus au CAMES

Quatre membres du LACET – Dr. Siaka Gnessi, Dr. Amado Kaboré, Dr. Almamy Sylla et Dr. N’gna Traoré – ont été admis au grade de Maître assistant au Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) en session 2020.

Siaka Gnessi est Chargé de recherche en sociologie du travail et des organisations. Amado Kaboré est Chargé de recherche en histoire sociale. Almamy Sylla est Maïtre assistant en anthropologie / anthropologie du développement. N’gna Traoré est Maïtre assistant en anthropologie / anthropologie du développement.

Toutes les félicitations!

La liste de tous les admis sont accessible ici.

Categories
NOUVELLES

Recherche de terrain à Sikasso

Dans le cadre des recherches de terrain sur la crise politique malienne, une enquête de terrain complementaire a été conduite en début octobre 2020 dans la ville de Sikasso – l’un des épicentres de la crise – par les anthropologues N’gna Traoré et Bintou Koné en collaboration avec le stagiaire géographe Sidy Diallo.

Depuis le déclenchement de la crise malienne en juin 2020 jusqu’à ce
jour, des chercheurs du LACET travaillent sur le terrain, en ligne et sur
les débats publics. Il s’agit d’une recherche engagée basée sur des recherches de terrain solides et continues.

De retour au bercail. Voilà Sidy Diallo, Bintou Koné et N’gna Traoré en train de rentrer à Bamako après un terrain riche dans la ville de Sikasso.
Categories
EVENEMENTS

Ateliers à Bamako

Trois journées des travaux académiques intenses et stimulants à l’Institut des Sciences Humaines de Bamako dans le cadre du LACET. Les travaux se sont déroulés dans une ambiance conviviale malgré le sérieux des questions sur la table.

Du 14 au 15 septembre, l’équipe malienne s’est réunie pour travailler sur les rapports de terrain et les contributions de tout un chacun dans l’ouvrage en préparation.

Le 16 septembre un atelier de formation sur comment écrire un article scientifique a été animé par Sten Hagberg avec 50 participants. Le même jour, l’équipe a organisé un séminaire qui a attiré 70 participants sur la crise malienne en cours.

L’équipe était composée de Sten Hagberg, Baba Coulibaly, Bintou Koné, N’gna Traoré, Almamy Sylla, Fatoumata Camara et Yaouaga Félix Koné.