Categories
Okategiserade

Ateliers à Bamako

Trois journées des travaux académiques intenses et stimulants à l’Institut des Sciences Humaines de Bamako dans le cadre du LACET. Les travaux se sont déroulés dans une ambiance conviviale malgré le sérieux des questions sur la table.

Du 14 au 15 septembre, l’équipe malienne s’est réunie pour travailler sur les rapports de terrain et les contributions de tout un chacun dans l’ouvrage en préparation.

Le 16 septemmbre un atelier de formation sur comment écrire un article scientifique a été animé par Sten Hagberg avec 50 participants. Le même jour, l’équipe a organisé un séminaire qui a attiré 70 participants sur la crise malienne en cours. L’équipe était composée de Sten Hagberg, Baba Coulibaly, Bintou Koné, N’gna Traoré, Almamy Sylla, Fatoumata Camara et Yaouaga Félix Koné.

Categories
EVENEMENTS

Pouvoirs des urnes, de la rue et de la caserne

Mercredi le 16 septembre 2020 à 14h30, le LACET organise un séminaire à l’Institut des Sciences Humaines de Bamako sur le thème POUVOIRS DES URNES, DE LA RUE ET DE LA CASERNE: Notes préliminaires d’une recherche collaborative sur la crise malienne avec Sten Hagberg, Baba Coulibaly, Fatoumata Camara, Bintou Koné,
Yaouaga Félix Koné, Almamy Sylla, N’gna Traoré et Ludovic Kibora.

Depuis le déclenchement de la crise malienne en juin 2020 jusqu’à ce
jour, des chercheurs du LACET travaillent sur le terrain, en ligne et sur
les débats publics Ce séminaire a pour but de présenter les résultats
préliminaires afin d’explorer les pouvoirs des urnes, de la rue et de la
caserne au Mali actuel.

Categories
EVENEMENTS

Comment écrire un article scientifique?

L’Institut des Sciences Humaines et le LACET organisent un atelier de formation mercredi le 16 septembre ?a 9h00 à Bamako, Mali. L’atelier sera animé par Sten Hagberg avec pour objectif d’appuyer les jeunes chercheurs à travailler sur leurs résumés pouvant aboutir à des articles à publier dans des revues. Les propositions de résumé doivent être envoyées au formateur au plus tard le 11 septembre 2020.

Cette activité du LACET s’inscrit pleinement dans la dynamique de renforcer la capacité des jeunes chercheurs à publier leurs travaux dans des revues à comité de lecture et de renommée. Pour avoir l’invitation en PDF, cliquez sur le lien.
Categories
NOUVELLES

Sten Hagberg sur RFI par rapport à la CÉDÉAO et la crise malienne

Dans un entretien en anglais accordé à la Radio France Internationale, Sten Hagberg livre une analyse de la crise actuelle. Cette analyse se base sur les recherches collectives sur le terrain et en ligne par une équipe du LACET composée de Baba Coulibaly, Bintou Koné, N’gna Traoré, Yaouaga Félix Koné, Fatoumata Camara, Almamy Sylla et Ludovic Kibora.

While Malians have expressed widespread support for the military coup, it has been met with almost universal condemnation abroad. This paradox can be explained by the country’s security crisis, which has spilled over into neighbouring countries such as Burkina Faso and Niger.

“The security crisis in Mali since 2011-2012 has led to a situation whereby for the international community, the stability of Mali is key,” says the Uppsala University professor, referring to fears that Mali’s conflict is driving illegal migration to Europe.

“But on the other hand who is paying the price? It’s the Malian people. There are no schools that have opened in months if not years. The public health service is not working. Even the army has been lacking military equipment and these are the people who are fighting terrorist groups.”

For Hagberg, the international community has “invested everything in Keita” for the price of stability. It is a price that Malians are no longer willing to pay.

Cliquer sur l’image pour accéder à l’article et à l’entretien audio.
Categories
NOUVELLES

Sten Hagberg à la radio suédoise sur la démission d’IBK

Sten Hagberg a commenté à la radio suédoise P1 Morgon la démission du président malien quelques heures seulement après que Keïta a rendu sa démission la nuit entre le 18 et le 19 août 2020: C’est pourquoi le président a été contraint de démissionner. La veille il avait aussi été interviewé par la chaine télévisée suédoise TV4 Live.

Sten Hagberg Professor vid Institutionen för kulturantropologi och etnologi, Kulturantropologiska avdelningen Foto. Mikael Wallerstedt BILDEN ÄR FRIKÖPT AV UPPSALA UNIVERSITET
Categories
NOUVELLES

Entretien avec Bintou Koné sur la démission du président Keïta

Dans un entretien accordé à l’organe de presse en ligne https://www.20minutes.fr, Bintou Koné a fait une analyse sur la démission du président malien la veille:

“On peut penser que, comme en 2012, le pouvoir va finir par être remis entre les mains de la société [le départ d’Amadou Toumani Touré, renversé par les militaires, avait été suivi d’une élection présidentielle]. D’où mes doutes sur le concept de coup d’Etat : le terme n’est peut-être pas le plus adapté dans notre contexte, car la destitution d’IBK vient en l’occurrence en grande partie d’une volonté de la rue.”

Categories
PUBLICATIONS

Notes de Recherche 2020:1 sur la sécurité au Burkina Faso

Le premier numéro des Notes de Recherche du LACET intitulé Renforcer la sécurité par le bas au Burkina Faso? vient d’être mis à la disposition du grand public. Cette Note de Recherche résume les grandes lignes de l’étude Sécurité par le bas: Perceptions et perspectives citoyennes des défis de sécurité au Burkina Faso (Hagberg et al. 2019). En plus elle a aussi pour ambition spécifique de proposer des pistes de recherche et d’action pour renforcer la sécurité par le bas au Burkina Faso.

Les auteurs de la Note de Recherche 2020:1 à l’Hôtel Sissilis dans la ville de Léo au Burkina Faso en octobre 2018: Amado Kaboré, Ludovic Kibora, Siaka Gnessi (assis), Sten Hagberg, Mariatou Zongo (assise), Bintou Koné, Yacouba Cissao et Sidi Barry.
Categories
PUBLICATIONS

Le dépliant du LACET

Le LACET vient de produire un dépliant pour faire connaître nos activités et ambitions dans la promotion d’une anthropologie comparative, engagée et transnationale. La recherche de terrain engagée est le socle sur lequel le labo est construit. Consultez le dépliant ici.

Cliquez sur l’image pour accéder au dépliant du LACET. Bonne lecture.
Categories
NOUVELLES

Entretien avec Sten Hagberg sur les communes ouest-africaines

Prof. Sten Hagberg, le Directeur du LACET, est membre du Groupe des Conseillers du Swedish International Centre for Local Democracy (ICLD). Il a accordé un entretien avec l’organisation où il a souligné que malgré les crises socio-politiques au Sahel, les communes restent des institutions locales importantes, comme par exemple au Mali depuis la crise déclenchée en 2012 : Yet, in spite of the fact that it was a coup d’état and the government was dissolved, the national assembly was dissolved, the municipalities remained untouched and could continue to operate, or at least make do. Lire tout l’entretien avec Sten Hagberg ici

Depuis 15 ans, Sten Hagberg mene la recherche sur les communes ouest-africaines. Dans le cadre du labo, il a récemment co-dirigé un ouvrage collectif sur la démocratie par le bas au Sahel et il a dirigé un dossier sur l’ethnographie municipale comparative. Dans un article récent il analyse la montée et la chute du parti burkinabè la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) et dans un autre article, publié en collaboration avec Bintou Koné, la question de la participation de la diaspora dans la politique municipale malienne est analysée. Hagberg et Koné ont également publié un article sur des maires face aux insécurities pour démontrer comment des maires naviguent entre le formel et l’informel.
Categories
PUBLICATIONS

Le dossier ‘Même pas peur!’ de Mande Studies disponible en accès libre

Le dossier MEME PAS PEUR! ETHNOGRAPHIES OF SECURITY IN THE SAHEL de Mande Studies: Journal of the Mande Studies Association Vol. 21, 2019, est maintenant en accès libre ici Plusieurs membres du LACET ont publié des articles dans ce dossier. A consulter plutôt!

Le titre du Dossier “Même pas Peur!” tire son inspiration des sentiments exprimés par des citoyens lambda, ainsi que des artistes burkinabè et ivoiriens après les attaques terroristes de l’Avenue Kwame N’Krumah à Ouagadougou en janvier 20016 et de Grand Bassam en mars 2016.