Séminaire virtuel du LACET

Le séminaire virtuel du LACET est un espace pour le développement des sciences sociales et humaines, notamment en anthropologie comparative, engagée et transnationale en Afrique ou en rapport avec des questionnements africains, y compris dans la diaspora africaine. Il est ouvert aux chercheurs membres du LACET ainsi qu’aux étudiants et chercheurs intéressés. Le séminaire virtuel du LACET est principalement mis en oeuvre en visio-conférence entre trois salles de classe (Uppsala, Ouagadougou et Bamako) complétée par la participation webinaire en ligne.

Le troisième séminaire virtuel a eu lieu mardi le 25 août 2020 sur le thème ALTERNANCE PAR LA RUE?. L’équipe du LACET qui travaille sur la crise actuelle au Mali a présente les premiers résultats de recherche à une bonne vintaine de participants du Burkina Faso, de la Belgique, de la Côte d’Ivoire, de l’Italie, du Mali et de la Suède.

Le deuxième séminaire virtuel a eu lieu mardi le 26 mai 2020 sur le thème ETHNOGRAPHIES DES (IN)SECURITES avec des textes accéssibles ici. A cause de la pandémie, le séminaire a été cette fois-ci organisé en réunion zoom. Vingt-cinq participants des huit pays africains et euopéens ont participé au séminaire : la Suède, le Burkina Faso, le Mali, le Togo, le Niger, le Cameroun, l’Italie et la Belgique.

Le premier séminaire virtuel a eu lieu le 17 mars 2020 sur le thème VERS UNE ANTHROPOLOGIE COMPARATIVE, ENGAGÉE ET TRANSNATIONALE. Sten Hagberg a fait une introduction sur le sens et l’orientation du LACET, notamment la comparaison, l’engagement et le transnational; aussi il a clarifié le rôle fondamental de l’approche de terrain anthropologique du labo, indépendamment des disciplines scientifiques représentées au sein du LACET: anthropologie, sociologie, géographie, histoire, etc.

Le séminaire virtuel du LACET fut lancé le 17 mars 2020 avec des grandes attentes dans une convivialité chaluereuse entre camarades et écrans.