Categories
NOUVELLES

Perspectives citoyennes au Mali

Vendredi le 21 août 2022 a eu lieu une cérémonie de signature entre l’Ambassade de Suède et le Forum for Africa Studies de l’université d’Uppsala du programme Perspectives citoyennes des défis de société au Mali. L’objectif principal est de promouvoir des perspectives citoyennes par la mise en œuvre de la recherche engagée, de l’organisation des débats citoyens et du renforcement des capacités. Une attention particulière est réservée à la promotion des femmes leaders en tant que chercheurs, enseignants et leaders d’opinion.

Le programme, financé par l’Agence suédoise de coopération pour le développement international (Asdi) à travers l’Ambassade de Suède au Mali, est coordonné par le Forum for Africa Studies de l’Université d’Uppsala (Suède) en partenariat avec l’Institut des Sciences Humaines de Bamako (Mali) sur la base de la collaboration déjà en cours au sein du Laboratoire d’Anthropologie Comparative, Engagée et Transnationale (LACET).

Lundi le 22 août 2022, une réunion de planification stratégique a été organisée avec le LACET/Mali. Plus d’info ici.

Le LACET/Mali (de gauche à droite): Bintou Koné, N’gna Traoré, Baba Coulibaly, Yaouaga Félix Koné, Sten Hagberg, Fatoumata Camara et Almamy Sylla.
Categories
EVENEMENTS

Conférence: Décoloniser les méthodologies de recherche

Jeudi le 30 juin 2022, Prof. Sten Hagberg a donné une conférence au Laboratoire d’études rurales sur l’environnement et développement économique et social (LERE/DES) de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso sur le nouveau programme sur DECOLONIZING RESEARCH METHODOLOGIES avec des chercheurs burkinabè, maliens, suédois et tanzaniens. Le LACET jouera un rôle primordial dans ce programme qui institutionnellement parlant regroupe des anthropologues, géographes, sociologues, etc., de six universités.

Quelques membres de l’équipe dynamique du labo LERE/DES be Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, le 30 juin 2022.
Categories
EVENEMENTS

80 participants ont participé à l’atelier

Le 23 juin 2022, l’atelier sur la recherche engagée et les défis de société a su mobiliser un grand nombre de participants, y compris les représentants du monde de la recherche burkinabè, des ambassades et partenaires de recherche à Ouaga. Au total, 80 personnes ont pris part de al journée qui a porté sur le rôle de la recherche pour s’adresser à l’actualité et le défis de société en temps réel. L’atelier a aussi été l’occasion de célébrer 25 ans de collaboration de recherche entre l’Université d’Uppsala et l’Institut des Sciences des Sociétés.

Categories
EVENEMENTS

Atelier sur la recherche engagée et les défis de société

Jeudi le 23 juin 9.00-15.00 à Ouagadougou, un atelier est co-organisé par le LACET sur le programme Burkina Faso vu par le bas, un programme piloté par le Forum for Africa Studies de l’Université d’Uppsala et l’Institut des Sciences des Sociétés. L’atelier est ouvert au grand public. Plus d’info ici

Cliquez sur la photo pour accéder au programme détaillé
Categories
EVENEMENTS

Présentation du livre – FEMMES DE DEVANT!

Une équipe du LACET présentera l’ouvrage “FEMMES DE DEVANT!: Combat du leadership féminin au Burkina Faso, vendredi le 18 mars 2022 à 9 heures au Centre National Cardinal Paul Zoungrana, Ouagadougou. La présentation sera suivie d’un panel. Bienvenue.

Categories
MEDIA

Sten Hagberg sur la situation au Sahel (Burkina Faso, Mali)

Sten Hagberg a fait plusieurs interventions médiatiques relatives à la situation sahélienne, notamment les coups de force, l’insécurité et les relations internationales, notamment avec la France et la CEDEAO:

Categories
EVENEMENTS

Impact racial sur la gouvernance migratoire

Marie Deridder et Almamy Sylla ont présenté une communication sur une recherche conjointe portant sur RACIALIZED IMPACT OF MIGRATION GOVERNANCE IN MALI au séminaire en anthropologie culturelle de l’Université d’Uppsala. Les échanges ont été très riches et fructueux. Bravo!

Categories
EVENEMENTS

SAHEL: Insécurités et opportunités

Le LACET co-organise un webinaire sur le thème Insécurités et opportunités sahéliennes – une table-ronde sur les enjeux politiques, les conflits communautaires et les mobilisations citoyennes, Jeudi le 27 janvier, 15:00-18.00 CET/14 :00-17 :00 TU
https://uu-se.zoom.us/j/68081460363 
Meeting ID: 680 8146 0363

Depuis une décennie, le Sahel est dans une tourmente sociopolitique et sécuritaire avec la montée des attaques terroristes, des violences meurtrières, des conflits communautaires et des crises politiques nationales, y compris des coups d’État. De nos jours, ces multiples insécurités structurent la compréhension globale de la région sahélienne. Pourtant, les mobilisations citoyennes et les luttes populaires font aussi partie de ce qui se passe actuellement. Ainsi, parallèlement aux insécurités, cette table ronde vise à explorer les opportunités dans une contexte généralement sombre. Les participants sont des chercheurs ayant mené des recherches à long terme sur le terrain au Sahel.

Chair: Sten Hagberg; Participants: Diana Ayeh, Virginie Baudais, Ludovic O. Kibora, Yaouaga Félix Koné, Mariame Sidibé et Aly Tounkara. Accéder au poster de la table-ronde en francais et en anglais

Plus d’info sur les participants de la table-ronde ici

Categories
PUBLICATIONS

Lydia Roumba sur l’éducation des femmes et filles au Burkina Faso

Dr. Lydia Rouamba, Institut des Sciences des Sociétés du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique au Burkina Faso et membre du LACET, vient de publier un texte où elle décrit les initiatives au Burkina Faso pour renforcer les filles et les femmes dans l’enseignement supérieur.

Lydia lance un appel : Accompagnons et encourageons Poko, Debbo et Awa au même titre que Raogo, Gorko, et Adama ! Lisez plutôt ici

Categories
NOUVELLES

LACETIENS dans l’APAD

Lors de l’Assemblée Générale de l’Association pour l’Anthropologie du Changement Social et du Développement (APAD), Almamy Sylla et N’gna Traoré sont élus nouveaux membres du Bureau. Ainsi Almamy et N’gna rejoignent les autres LACETIENS, tels que Ludovic Kibora (vice-président) et Marie Deridder (trésorière) à la direction de l’APAD. Fatoumata Ouattara quant à elle quitte le bureau depuis des mandats et postes successifs pendant les 30 années d’existence de l’association. Bravo à vous tous!