Patrice Toé

Patrice Toé est Maître de Conférences en Socio-anthropologie à l’Institut du développement rural (IDR)/Université Nazi BONI de Bobo-Dioulasso (UNB), où il a été tour à tour Chef de département de Sociologies et économie rurales, Directeur des relations extérieures de l’Université de l’Université et Directeur adjoint de l’Ecole doctorale. Actuellement, il est Directeur du Laboratoire d’études rurales sur l’environnement et le développement économique et social (LERE/DES), et dirige l’axe de recherche « Patrimoines, sociétés et développement ». Ses derniers travaux portent sur les problématiques de « gestion durable des ressources en eau » et de « stratégies des acteurs locaux face au recherche en santé sur les technologies biomédicales ».

Membre du Comité scientifique international du Centre d’Excellence Africain en Innovations Technologiques  pour l’Élimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA-ITECH-MTV), il est  Coordonnateur scientifique du Master Recherche « Ecosystèmes, santé et sociétés » dudit Centre.

Il est chargé de cours socio-anthroplogie à l’Université Nazi BONI, et à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest/Unité universitaire à Bobo-Dioulasso (UCAO/UUB). Il est auteur et co-auteur de trois ouvrages parus aux Editions L’Harmattan et de plusieurs articles scientifiques. Il est l’un des pionniers dans la création des filières de Sociologie à l’UCAO/UUB, d’Anthropologie à l’Université Nazi BONI et de Sociologie et anthropologie à l’Université de Dédougou où il a occupé le poste de Vice-Président chargé des Enseignements et des innovations pédagogiques de novembre 2017 à avril 2019. Patrice TOE est actuellement Vice-Président chargé des Enseignements et des innovations pédagogiques de l’Université Nazi BONI depuis avril 2019.

Il est distingué Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques et Chevalier de l’Ordre National.

En mars 2020, Patrice Toé a rendu visite au Forum for Africa Studies de l’Université d’Uppsala dans le cadre du programme d’échange ERASMUS+ entre Bobo-Dioulasso et Uppsala. En tant que vice-président de l’Université Nazi BONI, Bobo-Diooulasso, Burkina Faso, il a également fait une visite officielle au vice recteur adjoint des sciences sociales et humaines de l’Université d’Uppsala, la professeure Anna Singer. Photo: Sten Hagberg